Accueil

Passionné par la première guerre mondiale, je m’efforce de préserver le devoir de mémoire de ces soldats qui ont combattu et tout sacrifié pour notre Patrie. Dans ces lettres que je mets à votre disposition, vous y découvrez le parcours du soldat FLEURY Edgard du 8ème Régiment d’Infanterie. Dans cette correspondance de plus de 440 lettres, les difficultés de la vie des tranchées y sont abordées, La malnutrition, le froid, les poux, le manque d’hygiène, les permissions, l’incompréhension de la hiérarchie et bien d’autres choses encore.

FLEURY Edgard est né le 28 mars 1895 à Lassay-le-Chateau dans le département de la Mayenne (53). Il exerce la profession de Ferblantier, Célibataire, Il est le fils de FLEURY Emile et de BRISARD Marie Louise. En 1914, il habite Villaines-la-Juhel (53) chez ses parents. Sa mère est tenancière d’un café et son père est étameur. Ils sont propriétaires de quelques terres agricoles. Edgard a deux sœurs, l’une se prénommant Yvonne, née le 24 février 1896 et l’autre se prénommant Louise, née le 24 février 1896. Elles sont nées toutes les deux à Lassay-Le-Château (53).   Sa sœur Louise inscrite avec ce prénom sur l’acte d’état civil est prénommée par ses proches, Marguerite. Elle est aussi  surnommée Guérite ou Margot. Son Grand père Paternelle Isidore   vit également au sein de cette famille. Il décédera le 4 novembre 1917.

Son père Emile est né le 28 février 1869 à Villaines. Il est mobilisé le 01 août 1914 ( classe 1889).  Il sera employé au service de garde des voies de communication ( GVC) du 2 décembre 1914 au 21 janvier 1915. A partir de cette date et jusqu’au au 20 février 1917, il sera commis et ouvrier d’administration (C.O.A) puis détaché agricole du 7 août 1917 au 29 novembre 1918.

FLEURY Edgard est de la classe 1913. Il est incorporé le 15 décembre 1914 à l’âge de 19 ans. Il est affecté dans un premier temps au 115ème Régiment d’Infanterie. Son casernement se trouve à MAMERS dans le département de la Sarthe (72). A partir du 17 mai 1915, il incorpore le 8ème Régiment d’Infanterie. (Ce Régiment est à la veille de la guerre en garnison à Saint-Omer, Calais et Boulogne. Il appartient à la 4e brigade, 2° division d’Infanterie, 1er corps d’Armée). Edgard restera dans ce Régiment jusqu’à sa démobilisation le 14 septembre 1919.

FLEURY Edgard sera gazé le 17 avril 1917 au cours de la bataille du Chemin des Dames. ( entre Soissons et Reims). A aucun moment dans ses lettres, il ne parlera de son état de santé   qui s’aggravera très rapidement après la guerre. Il sera réformé définitivement le 21 juillet 1927 pour hémoptysies (Crachement de sang provenant des voies respiratoires). Il décédera le 23 octobre 1931 à Mayenne (53). Il sera cité à deux reprises et obtiendra la croix de guerre avec étoile de bronze. (Fiche signalétique à voir à partir du menu déroulant).

FLEURY Edgard se mariera le 28 octobre 1920 (53) avec GAUDIN Lucie née le 04 octobre 1898 à Saint-Loup-du-Dorat. Le mariage sera célébré dans la localité de naissance de son épouse. Ils auront un fils, prénommé Guy qui naitra le 16 avril 1923 à Mayenne. Il sera reconnu pupille de la nation après le décès de son père.

Mme GAUDIN Lucie épouse FLEURY décédera le 08 août 1932 à Mayenne moins d’un après la mort de son mari.

Après ce résumé sur la famille FLEURY. Je vous invite à découvrir l’histoire de ce soldat en accédant par le menu déroulant aux années 1914 à 1919. Ces différentes lettres seront complétées pour certaines par des photographies et des explications.  

Il y a environ 440 courriers que je vais vous faire partager.  Ce site terminé, je compte poursuivre mais sur une autre thématique, celle des plaques stéréoscopiques. J’ai en ma possession plus de 1500 vues qui là aussi seront mis à votre disposition.    

Bonne lecture à vous.

Sur ce site après la lecture de certaines lettres vous y verrez des liens se rapportant à des faits, des événements ou des personnes, je vous invite à les découvrir. Ces   auteurs ont dû comme moi, passer beaucoup de temps à les réaliser afin que vous puissiez les voir. Je les remercie de leur contribution. Signé: Jean-Marie

Ce site a été commencé le 15 septembre 2020 et terminé le 22 janvier 2021. Sa réalisation a été faite par Jean Marie, retraité militaire demeurant dans le Pas de Calais à proximité de la région Audomaroise.

Résumé sur la famille FLEURY : (voir les actes dans  la rubrique divers documents)

FLEURY Edgard, Emile, François né le 28 mars 1895 à LASSAY-LES-CHATEAUX (53), Profession : Ferblantier. Décédé le 23 octobre 1931 à 17 heures 30, place Gambetta à Mayenne (53), à l’âge de 36 ans.

Son épouse :

GAUDIN Lucie né le 04 octobre 1898 à Saint-Loup-du-Dorat (53), sans profession. Décédée le 08 août 1932 à 23 heures, au lieu-dit Grand Rue à Mayenne (53), à l’âge de 33 ans. Couple marié le 28 octobre 1920 à Saint-Loup-du-Dorat (53), avec Lucie Marcelle GAUDIN.

Père et mère d’Edgard Fleury :

Père : FLEURY Emile, Isidore, Victor né le 28 février 1869 à Villaines-la-Juhel, rue St Nicolas, étameur. Décédé le 26 janvier 1946 à Villaines (53), à l’âge de 76 ans.

Mère : BRISARD Louise, Marie née le 8 février 1874 – Saint-Thomas-de-Courceriers (53), Cabaretière. Décédée le 23 juillet 1964 – Villaines-la-Juhel (53), à l’âge de 90 ans.Couple mariée le 19 septembre 1902, Pré-en-Pail (53)

Grands-Parents Paternelle :

Père :FLEURY Isidore Arsène né le 23 octobre 1842 à Saint Martin de Chaulieu (50), profession étameur. Décédé le 04 novembre 1917 à Villaines-la-Juhel (53)

Mère : CHAUMEZIERE Françoise née le 16 novembre 1845 à Villaines-la-Juhel, cafetière. Couple marié le 12 juin 1866 à Villaines-la-Juhel. Domicilié à Saint-Martin de Chaulieu(50) au moment du  mariage

Grands-Parents Maternelle :

BRISARD  Vital, Marin, François né le 14 janvier 1843  à Trans (53).

Son épouse:

PELOUIN Madeleine, Euphrosine née le 25 janvier 1835 – Ham (Le) (53). Décédée le 19 mai 1876 – Saint-Thomas-de-Courceriers (53), à l’âge de 41 ans. Couple marié le 29 avril 1868 à Trans (53)

Sœurs de FLEURY Edgard :

FLEURY Yvonne, Louise née le 24 février 1896 – Lassay-les-Châteaux (53). Il est très probable qu’elle soit décédée après le 09 décembre 1917. D’après les lettres, Yvonne est tombée gravement malade pendant quelques mois et Edgard ne demande plus de ses nouvelles après le 09 décembre. Il fera cependant une allusion la concernant à l’approche de la date d’anniversaire de cette dernière au mois de février 1918 mais aussi au mois de décembre de la même année. Il écrit à ses parents qu’il est allé prier pour elle. Sur l’acte de naissance la mention de décès n’y figure pas et je n’ai rien trouvé sur internet.

FLEURY Louise, Victorine, Adelphine née le 21 octobre 1902 à Villaines-la-Juhel (53), prénommée, Margot, Marguerite.  Surnom La guérite.  ( voir article de presse où figure le prénom de Marguerite, Rubrique documents). Décédée le 9 décembre 1984  à Laval (53). Mariée le 19 décembre 1944 à Asnières(92) à  RENALDINI Santo né le 03 juillet 1880 à Quinto (Italie) et décédé le 27 avril 1956.

Fils à Edgard Fleury :

FLEURY Guy  né le 16 avril 1923 à Mayenne